Marieke Izurieta

Marieke Izurieta

Titulaire du diplôme d’architecte

Archi sans frontière

Son regard bleu pétillant et sa voix presque enfantine pourraient faire oublier sa détermination. Celle, en particulier, qui repousse les limites. Etudiante à Grenoble, elle part pour une année Erasmus en Suède, « comprendre comment ils construisent comme ils vivent ». De retour en France, c’est à Clermont Ferrand, qu’elle valide son diplôme d’architecte. Mais les limites sont encore loin : celles de l’Amérique du Sud où Marieke passe les cinq années suivantes. Pour acquérir de nouveaux savoir-faire et partager ce qu’elle a appris, « l’histoire de l’architecture, le construire durable », mentionne-t-elle simplement. L’Histoire qu’elle croisera de retour en France, en travaillant avec un architecte des bâtiments de France (ABF). Au Mans où sa vie de maman l’a menée, elle intègre Architour avec sa volonté farouche « de ne pas faire toujours la même chose ». A côté des projets patrimoniaux qu’elle affectionne toujours, Marieke s’impose aussi comme architecte-urbaniste, parce que j’aime l’idée d’intégrer un bâti dans un ensemble. Avoir une vision sur plusieurs échelles.