Résidence de 117 logements pour jeunes actifs

Le Mans (72)

Ce projet s’inscrit dans un processus de renouvellement du Centre Hospitalier du Mans d’envergure engagé depuis de nombreuses années.
La Maison des Internes a pour mission d’héberger les futurs médecins in situ et de leur offrir des logements de qualité. Elle se positionne à l’entrée de l’Hôpital, affirme et resserre l’entrée du site par un gabarit élancé. Les façades par leurs matériaux et leur dessin se jouent de cette interface :
• Côté avenue elles sont minérales et affirment le caractère urbain de l’avenue.
• Côté Hôpital elles sont plus « fragiles » avec un dessin plus ciselé. L’usage du bois présente un vis-à-vis plus apaisé aux bâtiments de l’hôpital.
Le dénivelé prononcé du site est mis à profit par l’architecture pour proposer un socle qui épouse la pente. Une vague vient en douceur accompagner le dévers et asseoir le bâtiment. Les espaces extérieurs s’harmonisent avec le traitement du parvis de la gare intermodale tram-train pour former un écrin protecteur et rafraichissant.
Le rez de Chaussée est dédié aux parties communes et à des commerces positionnés sur la proue du bâtiment. Les étages sont dédiés aux hébergements et disposent d’une cuisine commune, lieu de convivialité des internes.

Ce projet s’inscrit dans un processus de renouvellement du Centre Hospitalier du Mans d’envergure engagé depuis de nombreuses années. La Maison des Internes a pour mission d’héberger les futurs médecins in situ et de leur offrir des logements de qualité. Elle se positionne à l’entrée de l’Hôpital, affirme et resserre l’entrée du site par un gabarit élancé. Les façades par leurs matériaux et leur dessin se jouent de cette interface :
• Côté avenue elles sont minérales et affirment le caractère urbain de l’avenue.
• Côté Hôpital elles sont plus « fragiles » avec un dessin plus ciselé. L’usage du bois présente un vis-à-vis plus apaisé aux bâtiments de l’hôpital.
Le dénivelé prononcé du site est mis à profit par l’architecture pour proposer un socle qui épouse la pente. Une vague vient en douceur accompagner le dévers et asseoir le bâtiment. Les espaces extérieurs s’harmonisent avec le traitement du parvis de la gare intermodale tram-train pour former un écrin protecteur et rafraichissant.
Le rez de Chaussée est dédié aux parties communes et à des commerces positionnés sur la proue du bâtiment. Les étages sont dédiés aux hébergements et disposent d’une cuisine commune, lieu de convivialité des internes.

Maître d’ouvrage : Eiffage Développement Grand Ouest

Équipe de maîtrise d’œuvre :
PHARO architectes et urbanistes - Descriptif
PIXEL STUDIO - Graphiste
EIFFAGE CONSTRUCTION INDUSTRIES - Economiste
TOUREN - BET- Fluides / Thermique
INGERIF - BET VRD
OUEST ACOUSTIQUE - BET Acoustique
I.GREEN - BET Structure

Date de réalisation : Chantier en cours

Programme :
Construction d’un bâtiment de 7 étages + attique de 117 logements (109 T1 + 7 T2 et 1 T3 sur l’attique) destinés aux internes de l’hôpital du Mans. Des espaces communs sont prévus : cuisine collective à chaque étage, une laverie au RdC, un local vélo ainsi qu’une cellule commerciale

Qualités environnementales :
Projet faisant l’objet d’une intégration soignée dans son environnement et bénéficiant d’une orientation Nord-Sud.
Infiltration des Eaux de Pluies à la parcelle. Isolation par l’extérieur et utilisation de matériaux bio-sourcés en façade et finition intérieure. Production d’énergie renouvelable par panneaux photovoltaïques en toiture. Chaufferie Gaz conçue pour être transformée en sous station lors de l’extension du réseau de chauffage urbain

Performances énergétiques :
Gain Bbio/Bbio max : 42,2 %
Gain Cep/Cepmax : 60%

Surfaces : 3 189 m2 Shab

Montant des travaux : Avec VRD : 5 000 000 € HT soit 1 568 €/m2 Shab

Mission : Mission de base